Fissures et microfissures

Plusieurs catégories de désordres sont constatées sur les ouvrages de génie civil.

Les liaisons radier/voiles sont des zones qui mécaniquement présentent de fortes contraintes et demandent un traitement particulier pour éviter la rupture du revêtement. Ces zones font souvent l’objet de traitement par injection de produits aquaréactifs ou d’un façonnage de congés avec un mortier souple à prise rapide pour bloquer les remontées en contre pression afin d’obtenir un ouvrage étanche avant l’application de toute protection.

Les fissures traversantes peuvent être de deux ordres : avec ou sans rupture des armatures. Dans ces deux cas on peut apporter des solutions pour pallier à ces défauts ? constatés. 

Elles sont soit injectées avec un produit adapté en fonction du but recherché, soit ponter par des revêtements désolidarisés ou par des pièces à structure composite préfabriquée dans nos ateliers.

Les vibrations ou les mouvements de l’ouvrage, entrainant des microfissures ou faïençage superficielle, sur des structures aciers ou des planchers et dallage béton. 

Pour ces désordres, selon que l’ouvrage soit stabilisé ou non l’on peut les ponter avec des mortiers ou des interfaces souples qui évitent aux revêtements de suivre le support.

 

 

Etanchéité de l’ouvrage.

Les effluents présents dans l’ouvrage ne vont plus à l’extérieur, évitant ainsi un risque de pollution.

Actualités

6.02.17 TRAITEMENT JOINTS DE DILATATION RETENTION

Préparation et coulage de joints de dilatation  autour de massifs de cuves et de poteaux dans une cuvette de rétention dans le but de l'étancher.

[En savoir plus]

7.07.16 CERTIFICATION MASE et MASE CLUB

Le 07.07.2016 : après un audit de Véritas, l'association MASE nous a renouvelé notre certification MASE, pour 3 ans !  Le MASE est un système de management dont l'objectif est l'amélioration permanente et continue de performance...

[En savoir plus]
Voir toutes les actualités

Nous nous engageons sur une obligation de résultats par une obligation de moyens.

Lire la suite